Mes actus

Pourquoi je ferme la boutique ?

Bonjour,

Vous l’avez sûrement remarqué, cela fait quelques temps que je délaisse un peu le blog, que je ne sors pas de nouveautés sur la boutique, oui c’est vrai et je viens m’en expliquer ici.

En réalité, je n’étais pas moins active en coulisses… Simplement une page se tourne et j’ai décidé de fermer la boutique dans quelques semaines pour me consacrer à un nouveau projet dont je vous parle plus bas. Pourquoi ? Parce qu’il a fallu faire un choix.

Si vous êtes vous-même artisan, créatrice, vous comprendrez certainement très bien ce que j’ai vécu. Pour les autres, je voudrais vous sensibiliser à ce que ce travail implique et pourquoi on peut un jour se résigner à arrêter, comme moi.

Lorsque j’ai commencé mon activité de créatrice, en tant que novice et autodidacte, j’ai décidé de faire les choses bien, comme une pro, dès le début. J’ai donc voulu avoir ma propre boutique en ligne plutôt que d’aller me noyer au milieu d’un tas d’autres créatrices, sur les plateformes du style Dawanda, a Little Market, etc… Je n’ai rien contre ces sites, qui peuvent être un bon tremplin mais je crois qu’il faut le dire, toutes les vendeuses ne sont pas toujours déclarées, pas toujours très pro et pas toujours aux bons tarifs… Bref, je ne voulais pas me confronter à tout cela, ça ne m’intéressait pas. Fidèle à moi-même, je voulais avoir mon indépendance, mon propre design de site, des options particulières, etc. Donc, j’ai investit dans un site sur-mesure, la boutique que vous connaissez, avec un module de personnalisation, petite innovation dans le domaine !

Au fil des mois, je me suis rendue compte de la quantité de travail que la tenue d’une boutique en ligne représentait… Je m’explique :

1) Déjà, il y a les créations en elles-mêmes. Il faut trouver l’idée, aller chercher de l’inspiration dans les tendances déco du moment, se démarquer avec un style propre tout en gardant une ligne directrice, acquérir  certaines techniques à force de pratique, de stages, de lectures, pour dépasser le côté loisirs créatifs. Puis, l’achat des fournitures…Un casse tête lorsque comme moi, on habite une petite ville, arriver à optimiser ses dépenses pour de ne pas avoir trop de frais de déplacement ou de frais de port, ne pas prendre trop de risques en achetant en gros…Difficile lorsque l’on ne créé que des pièces uniques comme moi.

DSC06030

2) Une fois les créations réalisées, place au shooting photo. Je les fais toutes moi-même. Au fil du temps, j’ai investi dans du matériel plus professionnel, éclairage, appareil photo, pris quelques conseils et je suis contente du résultat aujourd’hui. Il faut ensuite les retravailler pour les mettre en ligne sur la boutique, au bon format, les détourer et y mettre un fond transparent, etc…

3) Entrer un article sur la boutique, cela signifie aussi déterminer le bon prix, par rapport au prix des fournitures, du packaging, du temps de travail passé dessus, etc… C’est aussi rédiger une « fiche-produit » très complète avec la description, les dimensions, les mots clés, toute la partie référencement  pour les moteurs de recherche, etc… Remplir une fiche produit avec plusieurs photos pour une seule création demande environ 15 minutes, voire plus.

4) Une fois qu’une création est en ligne, il faut le faire savoir et donner envie de l’acquérir…Pour cela, il faut être présente sur les réseaux sociaux, faire des newsletters, mettre en place toutes sortes de partenariats, faire de la pub…

5) Une fois qu’une commande est passée, il faut faire le colis, pour ma part ils sont tous réalisés sur-mesure au vu des dimensions de mes créations presque toutes différentes. Il m’arrive de passer parfois 20 minutes ou plus pour conditionner une commande, faire un joli packaging et apporter quelques attentions en plus, bien la protéger et confectionner un colis adapté à la taille et à la fragilité des créations. Puis j’édite le bon de commande, ce qui prend quelques minutes tout de même et je file au bureau de poste. Enfin, je veille à ce que le colis soit bien acheminé.

Voilà en gros, les étapes nécessaires par lesquelles passent chaque création hand made. (Je pourrais aussi vous parler d’autres points qui peuvent prendre du temps et de l’argent et nécessiter une bonne organisation comme les modules de paiement en ligne, la maintenance d’un site web, la participation à des marchés, la mise en place d’ateliers, le service clientèle, de la tenue d’un blog en parallèle…)

Si je vous fait part de tout ça, ce n’est pas pour me plaindre ni pour décourager les autres créatrices, car cette activité a été un choix assumé, qui a été très formateur et que je ne regrette absolument pas ! Je souhaitais simplement sensibiliser à la quantité de travail et à l’investissement que représente ce qui, pour beaucoup, ne représente qu’un simple passe-temps. C’est un travail à temps plein, voire plus. Je ne m’arrête pas de travailler pour autant le soir, les week-end et même pendant la nuit, je continue de cogiter !

Je voudrais souligner par cet article que derrière chaque petite boutique en ligne de créatrice, il y a des femmes qui se démènent pour vivre de leur passion, pour porter les valeurs du fait-main , de l’artisanat et du made in France, fièrement. Des femmes qui, courageusement, ont décidé de créer leur propre emploi et qui persévèrent malgré les difficultés financières, la quantité de travail que cela nécessite et le manque de considération, parfois, de leur métier.

Toutefois, après presque 3 ans d’existence de la boutique de l’Atelier Fleur de Mai, j’ai pris la décision d’arrêter. Alors que j’avais fait ce choix afin d’être plus disponible pour ma famille et avoir du temps libre à côté de mon travail, c’est tout le contraire qui se produisait. Je suis devenue esclave de mon activité, je devais fournir tellement d’efforts pour si peu de retours financiers, que vint un moment où je devais prendre une décision.

Une opportunité de formation s’est présentée à moi, je l’ai saisie, curieuse. Cette formation m’a amenée au final à me questionner sur la direction que je voulais prendre à présent et à me résigner sur le fait que mon activité de e-commerçante actuelle ne m’offrait pas de perspectives de mieux et qu’il était temps d’arrêter. Je pense avoir fait le tour de ce que cette expérience avait à m’apporter, être un peu essoufflée aussi et j’avais envie de poursuivre mon chemin vers d’autres horizons, d’aller plus loin dans mon engagement pour soutenir toutes les femmes qui veulent créer leur propre emploi, qui veulent s’épanouir professionnellement parlant sans avoir à sacrifier leur vie privée.

Dans quelques jours, je m’apprête à lancer ma nouvelle activité, Ambitions Plurielles. Il s’agit de conseiller, d’encourager et de proposer toutes sortes de ressources utiles aux femmes qui ne veulent pas avoir à choisir entre aspirations professionnelles et vie de famille. J’entends mettre à disposition des formations, des adresses, des outils adaptés à l’emploi du temps de chacune, conciliables avec ses occupations personnelles, pour gagner en efficacité, en professionnalisme, en légitimité et ainsi, optimiser ses projets professionnels. Pour donner le ton, je viens de réaliser un livre numérique, en collaboration avec 14 femmes inspirantes, pour tenter de répondre à la grande question : « Comment concilier vie privée et aspirations professionnelles », qui sera offert à l’ouverture du site internet. Si d’ores et déjà, le site et/ou le livre vous intéresse, rendez-vous ici : www.ambitionsplurielles.com , vous pourrez demander à être informé du lancement, si ce n’est pas déjà fait au moment où vous lisez cet article. Ce sera un plaisir de vous retrouver par là-bas !

logo ambitions plurielles - Copie

Voilà, vous savez tout ! Pourquoi, j’étais un peu absente sur les réseaux sociaux, par ici et sur la boutique de l’Atelier Fleur de Mai et quels sont mes projets.

Ce que je ne vous ai pas encore dit, c’est que le blog, lui restera ! Je continuerais à publier de temps en temps des tutoriels, à relayer mes publications dans Gazelle mag par exemple, que je continue, car ma passion pour le DIY ne diminue pas !

 

Nouvelle Collection Atelier Fleur de Mai

Previous Post Next Post

12 Commentaires

  • Reply Delphine 14 mai 2015 at 15 h 28 min

    Bonjour, Je te souhaite bonne chance pour ta nouvelle aventure Manon.

    • Reply Manon 14 mai 2015 at 15 h 38 min

      Merci beaucoup Delphine, au plaisir !

      • Reply Sorany 15 mai 2015 at 6 h 58 min

        Bonjour Manon, je te souhaite une très belle route vers ce projet qui, je pense, ne naît pas de nulle part. C’est le résultat d’un cheminement qui est le tien propre, d’un parcours de vie, d’une capacité de distanciation que tout le monde ne possède pas. Je suis ravie de te retrouver avec Ambitions Plurielles. A bientôt !

        • Reply Manon 15 mai 2015 at 20 h 19 min

          Merci beaucoup beaucoup Sorany pour ce message ! J’espère que tout se passe bien pour toi, que tes projets avancent, au plaisir d’avoir de tes nouvelles !

  • Reply Lilidaix 14 mai 2015 at 20 h 22 min

    Je te souhaite une bonne nouvelle route. Qu’elle t’apporte un nouvel épanouissement. Amitiés

    • Reply Manon 14 mai 2015 at 20 h 30 min

      Merci beaucoup Liliane pour ce commentaire touchant ! Je suis confiante car je cherche constamment l’épanouissement, l’équilibre et je pense prendre justement les bonnes décisions pour aller de l’avant, vers un projet qui me passionne encore plus ! Au plaisir par ici sur le blog ou sur le site d’Ambitions Plurielles 😉

      • Reply Lilidaix 14 mai 2015 at 20 h 37 min

        Effectivement, croire en ses bons choix est essentiel pour se construire une vie sereine et heureuse. à bientôt alors !

        • Reply Manon 14 mai 2015 at 20 h 38 min

          Oui, à bientôt j’espère ! 🙂

  • Reply Ally 19 mai 2015 at 6 h 33 min

    Je vais aller voir ce site! Bonne route à toi en tout cas, je comprends que ce soit difficile de devoir toujours faire des choix.

    • Reply Manon 19 mai 2015 at 8 h 22 min

      Merci Ally pour votre message ! Le plus dur, je dirais, ce n’est pas de devoir faire des choix mais d’être sûre que ce sont les bons. Et là, je suis tout à fait sereine car je continue d’avancer, vers quelque chose qui me plaît…
      Au plaisir !

  • Reply Dar Adina 29 septembre 2016 at 20 h 06 min

    Bonjour,

    Je me retrouve totalement dans votre article car comme vous, je passe beaucoup de temps à penser, concevoir et fabriquer des petites choses et je ne suis pas toujours sûre de les vendre. Donc cela fait une charge de travail considérable.
    J’ai découvert votre blog sur twitter, j’y étais aussi mais je suis partie car le temps que j’y passais était énorme, donc j’ai fermé tous les réseaux sociaux. Ma boutique est peut être moins connue mais je préfère comme ça.
    Ça fait 5 ans que je réalise des tutoriels et 3 ans que je fabrique des produits pour ma boutique et les ventes sont toujours rares.
    Mais comme mon travail me plait, je continue quand même à tenir ma boutique qui est sur une plateforme de vendeuses bien connue, donc non payante. Et je m’organise et ne fais des activités que le matin même si ça me prend toute la matinée. Comme ça j’ai le temps de me consacrer à autre chose les après-midi.

    Courage pour la suite.

    • Reply manon 30 septembre 2016 at 14 h 46 min

      Bonjour, je crois que du temps que tu prends plaisir à ce que tu fais, c’est le principal. Ensuite, si tu peux te contenter des revenus que tu génères et que tu es heureuse comme ça alors pas de souci non plus !
      En revanche, si tu as des impératifs pour développer ton activité ou arriver à une meilleure organisation par exemple, tu trouveras des ressources sur mon autre site, Ambitions Plurielles : Mes trouvailles > Projet créatif avec des ressources de qualité pour le développement de ton entreprise.
      Tu pourras également trouver des articles et des conseils via le blog ici ou mes prestations, par là.
      En tout cas merci pour ton témoignage et belle continuation à toi !
      Au plaisir, Manon

    Leave a Reply